Études et recherches scientifiques sur la Méthode Bonapace

La Méthode Bonapace s’appuie sur des études et des recherches scientifiques exhaustives sur la gestion non pharmacologique de la douleur. Ces études et recherches ont été évaluées par des pairs. Nous vous invitons à consulter et télécharger ces articles scientifiques et à les citer au besoin.

Evaluation of the Bonapace Method: a specific educational intervention to reduce pain during childbirth.

Evaluation of the Bonapace Method: a specific educational intervention to reduce pain during childbirth. 

Bonapace, J., Chaillet, N., Gaumond, I., Paul-Savoie, E., & Marchand, S. (2013) – Journal of pain research, 6, 653–661. 

Cet article compare la méthode Bonapace aux cours prénataux traditionnels et décrit comment elle contribue à diminuer de près de 50% l’intensité et l’aspect désagréable de la douleur de l’accouchement.

Les différences significatives dans la perception de la douleur entre les cours prénataux traditionnels et la Méthode Bonapace suggèrent que l’accent mis sur les modèles et les techniques de modulation de la douleur pendant le travail, combiné à la participation active d’un partenaire dans la Méthode Bonapace, sont des variables importantes à ajouter aux programmes traditionnels de préparation à la naissance pour la gestion de la douleur pendant l’accouchement.

Voir l’article

Télécharger le PDF

Nonpharmacologic Approaches for Pain Management During Labor Compared with Usual Care: A Meta-Analysis

Nonpharmacologic Approaches for Pain Management During Labor Compared with Usual Care: A Meta-Analysis

Nils Chaillet PhD,  Loubna Belaid MSc,  Chantal Crochetière MD,  Louise Roy MD,  Guy-Paul Gagné MD,  Jean Marie Moutquin MD,  Michel Rossignol MD,  Marylène Dugas PhD,  Maggy Wassef MSc,  Julie Bonapace Med – Birth 41:2 June 2014

Cette méta-analyse de grande qualité portant sur 57 essais contrôlés randomisés utilise le mode de classification des techniques non pharmacologiques de la méthode Bonapace. 

D’après cette étude, certaines approches non pharmacologiques visant à soulager la douleur pendant le travail, lorsqu’elles sont utilisées dans le cadre des stratégies de soulagement de la douleur de l’hôpital, réduisent toutes les interventions médicales, incluant les césariennes, les péridurales et les besoins d’induire le travail  sans causer de dommages aux femmes et à leurs enfants.

Selon l’étude, l’état psychologique de la mère est le meilleur prédicteur de l’issue de l’accouchement. Quand la mère se sent en confiance, elle vit une expérience plus agréable et sûre. 

Voir l’article

Télécharger le PDF

Fondements physiologiques de la douleur pendant le travail et l’accouchement: approche de soulagement basée sur les données probantes

Fondements physiologiques de la douleur pendant le travail et l’accouchement: approche de soulagement basée sur les données probantes

Julie Bonapace, MEd, Guy-Paul Gagné, MD, Nils Chaillet, PhD, Raymonde Gagnon, PhD; s.-f. aut., Emmanuelle Hébert, s.-f. aut.; MSc, Sarah Buckley, MB ChB –  Directive Clinique de la SOGC

Julie Bonapace est l’auteure principale de cet ouvrage, qui a été rédigé pour la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada et qui définit les règles d’or en matière de gestion de la douleur à l’intention des milieux hospitaliers et des intervenants de la santé dans l’ensemble du Canada.

Voir l’article

Télécharger le PDF

Effects of non-pharmacological coping strategies for reducing labor pain: A systematic review and network meta-analysis

Effects of non-pharmacological coping strategies for reducing labor pain: A systematic review and network meta-analysis

Chang CY, Gau ML, Huang CJ, Cheng Hm (2022) – PLOS ONE 17(1): e0261493.

Les stratégies de gestion non pharmacologiques peuvent réduire la douleur du travail tout en maintenant une expérience d’accouchement efficace et satisfaisante. Cette revue systématique, en synthétisant l’ensemble des preuves, a démontré que les stratégies de gestion de la douleur non pharmacologiques sont efficaces pour réduire la douleur de l’accouchement.

En outre, comme le montre la méta-analyse , la méthode Bonapace, qui consiste à moduler la douleur de l’accouchement en impliquant le père, est l’intervention non pharmacologique la plus efficace pour réduire la douleur de l’accouchement.

Voir l’article

Télécharger le PDF